RAADS-14 Screen

This is a screening test designed to make the diagnosis of the Asperger syndrome easier, for adults. The Asperger syndrome is say as a high level autism form.

Il a été développé par la psychiatre Susanne Bejerot du Karolinska Institutet (Suède) et ses collègues à partir d'un test américain existant, l'Échelle diagnostique de l'autisme et de l'Asperger de Ritvo - révisée (RAADS-R). La nouvelle version, désignée par l'acronyme RAADS-14 Screen, comporte 14 questions et évalue trois caractéristiques de l'autisme.

It was developp by the psychiatrist Susanne Bejerot from Karolinska Institutet (Sweden) et al. from an existing american test, The Ritvo Autism and Asperger diagnosis scale - "révisée" (RAADS-R). The new version, call by the acronym RAADS-14Screen, have fourteen questions and appraise three caracteristics of autism.

L'autisme et le syndrome d'Asperger peuvent être difficiles à distinguer d'autres troubles psychiatriques car ils ont souvent plusieurs symptômes en commun, souligne la chercheuse. Une étude de validation du test montre qu'il permet de différencier les troubles du spectre autistique des autres troubles psychiatriques.

Please choose one of the following alternatives:
This is true or describes me now and when I was young.
This was true or describes me only now (refers to skills acquired).
This was true only when I was young (16 years or younger).
This was never true and never described me.

Please answer the questions according to what is true for you.

Questionnaire

Dans l'étude de validation du test, 135 adultes d'intelligence normale ayant déjà reçu un diagnostic d'autisme ou de syndrome d'Asperger ont obtenu une médiane de 32.

Les participants qui avaient reçu un diagnostic de trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ont obtenu une médiane de 15; ceux qui avaient d'autres diagnostics psychiatriques, une médiane de 11; et ceux qui n'avaient aucun diagnostic en santé mentale, une médiane de 3.

Un score de 14 ou plus identifiait 97% des participants ayant un diagnostic de trouble autistique et excluait correctement 95% des personnes qui n'ont aucun diagnotic psychiatrique (5% étaient ainsi identifiées à tort comme atteintes du syndrome d'Asperger); il excluait correctement 46% des personnes atteintes du TDAH et 64% de celles ayant d'autres diagnostics psychiatriques (mais soulignent les auteurs, il est possible que certaines de ces personnes aient eu effectivement un syndrome d'Asperger non diagnostiqué).